Visiter et s’amuser font-ils bon ménage ?

Le week-end à Lyon, souvent, on croise des gens. Seuls, ou en groupe, à essayer de faire une balade, mais avec une même particularité : ils s’ennuient.

Ils se demandent quoi faire, quoi voir à Lyon, essaient vaguement d’explorer le quartier, de se souvenir d’un fait historique, d’apprendre quelque chose, trouver une idée de visite insolite, mais rien n’y fait : ils portent l’ennui lourdement sur leurs frêles épaules, qui leur donne juste envie de baisser les bras et rentrer chez eux regarder un film de qualité moyenne sur leur canapé.

Le secret : Quiveutpister

S’ils savaient.

S’ils savaient qu’il suffit de peu pour transformer une après-midi ennuyeuse en une visite amusante : un jeu de piste.

S’ils savaient que grâce à cette activité insolite dans Lyon, ils pourraient découvrir un quartier sans se prendre la tête, et faire de cette visite en un jour une expérience ludique pour leur famille ou leurs amis.

S’ils découvraient qu’il est possible d’absorber l’Histoire, la vraie, par le récit, la narration, au cours d’une balade dans Lyon, en allant plus loin qu’un manuel froid.

S’ils apprenaient qu’avec Quiveutpister, on peut rigoler en résolvant une énigme et en découvrant des détails souvent insolites.

On devrait peut-être leur dire que ce jeu de piste les aidera à visiter ensemble, et pas chacun de son côté.

Si on leur disait, on croiserait en ville des gens qui s’amusent, rient ensemble, et parcourent la ville comme d’authentiques Lyonnais. L’ennui ne serait plus de la partie, et tout comme le film de qualité moyenne sur le canapé, il serait relégué, loin, loin, au moins au dimanche soir vers 18 heures, s’il pleut et qu’il fait très froid.

Bon, c’est décidé. La prochaine fois qu’on en voit, on leur dit.